nous cabanons, je refuge, vous baraquez

photo Pauline Saïdi

Le cocon, comme refuge.  Bulle dans laquelle on se protège, on échappe au monde, le trou dans lequel on plonge,Un espace intime dans lequel on se construit ou se reconstruit. Un lieu de tous les possibles. L’idée est d’en sortir, de s’ouvrir à la vie, d’affronter la réalité … peut-être.

Atelier Galerie Bleu Lille mai 2011

Les sculptures expérimentables : réalisation d’une série de d’enveloppes de maille suspendues, architecture de maille tendue crée in situe.

Etaient présentées une cabane invisible ( cabane sonore avec le dispositif arduino, un capteur de mouvement, une enceinte), une projection d’un dessin animé (dessin au trait) dans une coque de feutre suspendue.

tharticlegaleriebleu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s